Quel coût pour une assurance de prêt immobilier ?

2 Jan
2019

Depuis 2010, la loi permet de se tourner vers l’assureur de son choix pour couvrir son crédit immobilier au lieu d’accepter la proposition faite par son organisme de prêt. Se pose alors la question de savoir comment obtenir de bonnes garanties au meilleur coût. Pour apprécier le coût de son assurance emprunteur, plusieurs critères seront alors à prendre en compte.

Le taux de l’assurance emprunteur

Le taux de l’assurance est le montant qui s’ajoutera aux mensualités du prêt immobilier. Ainsi, ce TAEA ou Taux Annuel Effectif de l’Assurance, représente le coût mensuel de l’assurance. Il inclut le coût de base ainsi que les frais de dossier, les commissions ou encore les échéances d’assurance. Ce fameux TAEA est fortement encadré, car il est l’indicateur le plus fiable à comparer d’un assureur à l’autre pour se faire une idée du coût de son assurance emprunteur.

Les facteurs qui influencent le coût de l’assurance

Plus que le TAEA, d’autres facteurs seront décisifs dans le coût de l’assurance emprunteur proposé. Tout d’abord, certains facteurs liés à l’assuré influenceront directement le tarif tel que son âge, le fait qu’il soit fumeur ou non, son état de santé, le montant total de son crédit ou encore son statut professionnel. Par exemple, une personne jeune, en bonne santé et avec une profession fiable obtiendra un meilleur tarif qu’une personne plus âgée avec des problèmes de santé.

Qui plus est, les garanties auront aussi un impact direct sur le coût de l’assurance : plus elles seront nombreuses, plus le tarif sera élevé. Ainsi, on pourra se contenter d’une base avec une assurance décès et « perte totale et irréversible d’autonomie », mais on pourra également ajouter des garanties telles que l’incapacité temporaire de travail, l’invalidité permanente et partielle, l’invalidité professionnelle, l’invalidité permanente et totale ou encore l’assurance chômage.

Assurance emprunteur entre délégations VS assurance groupe

Enfin, un choix devra être fait entre une assurance emprunteur entre délégations et une assurance groupe. Pour une assurance groupe, le risque est mutualisé entre les divers assurés ce qui leur permet de profiter des mêmes garanties au même taux, et ce, peu importe le profil de l’assuré. Pour la délégation d’assurance ou assurance individuelle, le profil de l’emprunteur sera pris en considération, mais le taux évoluera à la baisse au fur et à mesure des remboursements.

    Pages à consulter :
  1. Rentrée immobilière 2019 : le point sur les nouveautés : Rentrée immobilière 2019 : le point sur les nouveautés En ce mois de rentrée, les taux immobiliers sont à la baisse, les prix sont en hausse notamment à Paris, le secteur de la construction souffre Lydie Dabirand ven 06/09/2019 - 14:12
  2. Comment bien assurer son enfant pour la rentrée scolaire ? : Comment bien assurer son enfant pour la rentrée scolaire ? A l’heure de la rentrée des classes, les parents vont devoir se pencher sur l’assurance-scolaire de leur enfant. Obligatoire ou pas ? quel est le niveau de garantie ? … On vous explique Lydie Dabirand ven 30/08/2019 - 16:46
  3. Argent dormant sur un compte, quelles sont les conséquences ? : Argent dormant sur un compte, quelles sont les conséquences ? Avoir de l’argent dormant sur un compte courant ne rapporte rien mais en plus pourrait vous faire perdre de l’argent. Ce système est appliqué à l’étranger mais pas encore en France… Lucie Barguisseau lun 16/09/2019 - 17:41
  4. Tutelle et curatelle : ce qui change, ce que ne change pas : Tutelle et curatelle : ce qui change, ce que ne change pas En cette fin d'année 2019 la tutelle et curatelle subissent des changements en termes de droit de vote et de droits matrimoniaux. Petit point sur cette protection et ses conséquences coté bancaire Lydie Dabirand mer 11/09/2019 - 16:53
  5. Qu’est-ce qui fait grimper le prix d’un bien immobilier ? : Qu’est-ce qui fait grimper le prix d’un bien immobilier ? Certains éléments d’un bien immobilier font sans conteste grimper son prix, mais il n’est pas toujours possible de les ajouter après l’achat. Lucie Barguisseau jeu 05/09/2019 - 15:33
  6. Frais bancaires : les banques françaises vont-elles trop loin ? : Frais bancaires : les banques françaises vont-elles trop loin ? Une récente étude européenne a permis de pointer du doigt les frais prélevés par les banques françaises qui feraient payer plus cher que les autres pays les frais relatifs aux rejets de prélèvement Lucie Barguisseau ven 30/08/2019 - 15:00
  7. Réforme de l’ISF en IFI : le premier bilan : Réforme de l’ISF en IFI : le premier bilan Réforme de l’ISF en IFI : retour sur cette réforme qui a bouleversé l’impôt appliqué aux ménages les plus aisés et sur ses conséquences réelles. Lucie Barguisseau jeu 29/08/2019 - 14:37
  8. Banque : Utilisation et évolution des applications bancaires : Banque : Utilisation et évolution des applications bancaires Les banques ont su moderniser leur offre afin de permettre à leur public d’être plus autonome et de pouvoir interagir avec elles grâce aux applications. Mais qu'est-ce qui séduit les clients ? Lucie Barguisseau mer 18/09/2019 - 13:52
  9. Surendettement : les 30 ans de la loi Neiertz : Surendettement : les 30 ans de la loi Neiertz La loi Neiertz protège l’emprunteur et définit la notion de surendettement. On revient sur ce qui a changé en 30 ans et ce qui reste encore de cette loi importante. Lydie Dabirand jeu 19/09/2019 - 09:48
  10. Hausse du prix de l’or, le point sur ce placement si particulier : Hausse du prix de l’or, le point sur ce placement si particulier Lucie Barguisseau mar 10/09/2019 - 16:19
Ecrire une réponse ou un commentaire

top